Burkina Faso : bonne nouvelle de la Voix des Hippos

BIENTÔT, LES HIPPOPOTAMES DONNERONT DE LA VOIX

La réserve de biosphère de la Mare aux Hippopotames possède sa radio depuis 2009. Elle a été installée à Bala dans le cadre d’un programme FEM-MAB-UNESCO (Fonds pour l’Environnement Mondial- programme Man and Biosphere de l’UNESCO). Il aura fallu 3 ans pour qu’elle puisse enfin émettre, mais ça y est, les émissions vont bientôt débuter !

Le bâtiment de la radio, devant, les panneaux solaires


LA VOIX DES HIPPOPOTAMES A (ENFIN) L’AUTORISATION D’ÉMETTRE

Un mail nous est arrivé de Mr Millogo Zossoun, le président de l’AGEREF (Association de Gestion des Ressources de Faune), avec la bonne nouvelle et une grille de programmes. Après la fréquence l’année dernière, le feuilleton de la Voix des Hippos se poursuit donc dans la bonne direction. Il reste à finaliser une grille de programmes, à réviser un peu de technique et c’est parti !

UN RICHE ÉCOSYSTÈME

La réserve de biosphère de la Mare aux hippopotames (19.200 Ha) est située à une soixantaine de kilomètres de Bobo Dioulasso, au nord du Burkina Faso. Elle a été classée Réserve de la Biosphère par l’UNESCO en 1987 puis site RAMSAR en 1990 (zone humide classée, abritant une riche biodiversité, où nichent de nombreux oiseaux).

Elle comporte une forêt, une zone de savane boisée, et la mare elle-même, avec des plaines d’inondation. La mare abrite une faune sauvage diversifiée, notamment des hippopotames – environ 60 en 2008 / chiffre UICN -, plus de 160 espèces d’oiseaux migrateurs et 43 espèces de poissons.

…  FRAGILE

La réserve n’est pas très grande, le lac non plus (2,6 km sur 700 m), surtout à la saison sèche, période pendant laquelle il réduit de 160 ha à 120 ha. La population est estimée à 40.000 personnes. La pression anthropique, qui augmente, nécessite de réguler l’extension des champs ainsi que la pêche dans la mare. 

Dans cet objectif, la radio peut s’avérer un outil précieux d’information pour les 10 villages qui entourent la réserve de biosphère.

LES HIPPOS LANCENT UN APPEL !

Mais pour être prêts à émettre et à faire vivre la radio, deux ans après leur formation initiale, les animateurs et techniciens ont besoin d’une petite remise à niveau ; or ce complément de formation coûte 700.000 FCFA (1070 €). Côté matériel, même non utilisés, le magnétophone de reportage, les casques, ont vieilli. La radio a donc besoin d’un soutien financier pour réellement pouvoir démarrer.

Si vous voulez soutenir la Voix des Hippopotames, contactez-nous, nous transmettrons.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • Ce blog et son contenu sont soumis à la licence Creativ Commons

    by-par Agnès Rougier / nc-utilisation non commerciale / sa-partage des conditions à l'identique

    Creative Commons Attribution icon Creative Commons Noncommercial icon Creative Commons Share Alike icon

%d blogueurs aiment cette page :